Nous avons rencontré l’adjointe à la maire de Paris à l’égalité femmes-hommes

Hotel-de-Ville-Paris-2eme-1000x385Jeudi 5 juin à 11h Hélène Bidard, adjointe à la maire de Paris en charge de l’égalité femmes-hommes, nous a reçus. Nous avons présenté le collectif et notre projet « Zone sans relou », puis nous avons exposé nos propositions pour que la mairie de Paris agisse contre le harcèlement de rue.

Elles étaient de trois ordres :

  • Développer le financement d’études et de doctorats sur le genre et la ville, avec une insistance sur le harcèlement de rue,
  • Mettre en place un dispositif pédagogique sur le modèle des zones sans relou dans les événements festifs de la ville de Paris et les concerts municipaux,
  • Travailler de concert avec l’adjoint en charge de la nuit pour mener une campagne de lutte contre le harcèlement de rue dans les bars, clubs et soirées.

Nous avons insisté sur la nécessité d’agir dans une métropole considérée dans de nombreux témoignages comme plus touchée par le harcèlement de rue que les autres capitales occidentales, en s’appuyant sur les exemples des campagnes réussies à Londres ou Montréal.

Hélène Bidard a accueilli favorablement nos propositions, et a promis de réunir les adjoints à l’urbanisme et à la nuit pour élaborer des pistes d’action, pourquoi pas dès Paris Plage 2014.

Nous pensons que toute mesure prise par les pouvoirs publics montre une volonté politique de lutter contre le sexisme ordinaire et constitue une bonne nouvelle et espérons donc que cette rencontre sera suivie d’effets. Quoiqu’il en soit, nous continuerons notre combat, partout où nous avons les moyens d’agir sur le réel.