04-2015 ELLE

ELLE – Les usagers du métro parisien connaissent bien les affiches de la RATP qui incitent les utilisateurs à « rester civils sur toute la ligne ». Le collectif Stop Harcèlement de rue a eu la bonne idée de détourner une affiche pour dénoncer le harcèlement sexuel dans les transports. « Une agression sexuelle (frottements, attouchements…), dans les transports et ailleurs, est punie par la loi de 15 000 euros d’amende et 5 ans d’emprisonnement », peut-on lire sur leur page Facebook. Un montage qui inspirera peut-être la RATP pour sa prochaine campagne.

15 avril 2015