CP – Avis du Haut conseil à l’égalité femmes hommes sur le harcèlement dans les transports : bientôt des mesures concrètes ?

Ce jeudi 16 avril 2015 le Haut Conseil à l’Egalité entre les Femmes et les Hommes a rendu un « Avis sur le harcèlement sexiste et les violences sexuelles dans les transports en commun », pour lequel le collectif avait été audité.
Depuis un an nous menons diverses actions d’éducation populaire et de sensibilisation dans le métro et RER. Cette semaine – Semaine Internationale Contre le Harcèlement de rue – le collectif #StopHarcèlementDeRue se mobilise encore davantage pour dénoncer le sexisme ordinaire dans les transports en commun.
Nous nous félicitons que les pouvoirs publics se saisissent aujourd’hui de cet enjeu. En effet, un groupe de travail interministériel s’est mis en place, auquel nous avons participé et dont la réflexion sera nourrit par l’Avis rendu aujourd’hui.

Nous ne pouvons que saluer le bon travail fournit par le Haut Conseil et la reprise de toutes nos propositions qui nous semblaient nécessaires pour un plan d’action efficace :
– L’attention portée sur la partie « invisible » et non comptabilisé du harcèlement : besoin de « Définir et mesurer ».
– L’action nécessaire des opérateurs de transports pour lutter contre cette violence : communiquer et sensibiliser à travers une campagne ; créer une plateforme numérique ; adapter et faire connaître des dispositifs de signalements ; former les agents…
Nous souhaitons souligner particulièrement le soin du Haut Conseil à rappeler que le harcèlement est une violence sexiste, se manifestant sous diverses formes – il n’existe pas de « profil-type » du harceleur – contre laquelle il est nécessaire d’agir au niveau global (pouvoirs publics, éducation).  Et d’avoir rappelé que d’autres motifs de discrimination peuvent également entraîner ces violences (handicap, couleur de peau, identité ou orientation sexuelle, religion, etc..).
Le harcèlement dans les transports affecte le quotidien de nombreuses personnes, jour ou nuit dans n’importe quelle gare, ligne ou station. Nous voulons un partage de l’espace public à égalité !
Le combat n’est pas terminé pour autant. Le groupe de travail interministériel rendra lui-même ses propres recommandations au Comité National de la Sécurité dans les Transports en Commun. Nous resterons donc vigilant-es à ce que des mesures concrètes et efficaces soient effectivement mises en œuvre courant 2015, se basant sur ce « plan d’actions » proposé.

Venez nous retrouvez ce soir au Happening « Gare aux relous ! » à 17h Gare du Nord.

2015-04-16_StopHDR_CP avis HCEFH