Première intervention dans une école pour le collectif de Paris

Vendredi 10 avril, c’était un jour de première pour Adrien, Céline, Imen et Justine du collectif de Paris. Pendant une heure, ces quatre militant.e.s ont dialogué avec une classe de première ES d’un lycée à Stain (93) sur le thème du harcèlement de rue.

Cette séquence était une expérimentation d’une séance construite ces derniers mois par le groupe « sensibilisation dans les écoles » du collectif de Paris. Cette animation avait pour objectif de :

  • Faire prendre conscience que ça existe, que c’est quotidien, que ce n’est pas normal

  • Faire ressortir la notion de consentement

  • Distinguer la drague du harcèlement

Pour cela, l’animation était divisée en trois grandes parties :

  1. Introduction sur les clichés de genre (discussion à partir de visuels de publicités ou de textes de chansons)
  2. Faire comprendre la problématique du harcèlement de rue (à travers quelques chiffres et une balade virtuelle dans les rues illustrant l’ampleur du problème et l’inégalité entres hommes et femmes / forme de la domination masculine)
  3. Définition du harcèlement de rue et distinction de la drague (sous la forme d’un débat libre avec distribution du tract du collectif sur « comment réagir »)

Les intervenant.e.s sont sortis de là avec le sentiment d’avoir pu animer un vrai débat et d’avoir fait passer quelques messages clés. Cette séquence sera rendue publique dans son intégralité prochainement, une fois qu’elle sera finalisée en tenant compte des retours fais lors des premières interventions. Nous aurons ensuite besoin de nombreux.euses volontaires pour multiplier ces interventions !