La lutte contre le harcèlement sexiste dans les transports : enfin des mesures concrètes!

Le 27 janvier 2015 Pascale Boistard, secrétaire d’ Etat chargée des droits des femmes, affirmait la volonté des pouvoirs publics français à engager la lutte contre les violences faites aux femmes dans les transports en commun.

 

A la suite de cette annonce, plusieurs décisions ont été prises :

 

– Un groupe de travail interministériel sur les violences faites aux femmes dans les transports en commun s’est créé. Ce groupe s’est réuni, nous a audité, et a également saisi le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCEFH) afin d’obtenir un Avis pour nourrir ses réflexions.

– Le Haut Conseil à l’Égalité a rendu cet Avis, très complet, le 16 avril dernier, lors de la Semaine Internationale contre le harcèlement de rue.

– Des marches exploratoires (diagnostics de terrain faits par des femmes utilisant elles-mêmes les espaces concernés) ont été lancées en France.

 Ce matin, le gouvernement a finalement annoncé la mise en place des mesures pour lutter contre les violences faites aux femmes dans les transports en reprenant les recommandations du HCEFH.

 

Ces mesures comprennent :

-un plan de communication,

-la mise en place d’une plateforme numérique visant à sensibiliser les usagers sur le phénomène de harcèlement,

-la formation des agents et des agentes des régies de transports,

Il s’agit là des principales recommandations de l’association #STOPHARCELEMENTDERUE, et ces mesures vont même au delà.

 

Nous nous félicitons de cette annonce et saluons les efforts du gouvernement. Cependant, nous attendons de connaître les modalités de mise en œuvre de ces mesures (notamment les décrets les concernant).

 

Enfin, #STOPHARCELEMENTDERUE se montre d’ores et déjà attentive aux propositions des candidats aux régionales, et souhaite que son travail de sensibilisation autour du harcèlement de rue soit pris en compte dans la mise en place de mesures à échelle régionale.

* Pour en savoir plus sur les recommandations que nous soutenons vous pouvez retrouver notre campagne ici.

9 juillet 2015