Je rentrais de soirée avec une amie par les derniers métros. Des hommes se sont assis à côté de nous et nous ont embêtés en faisant divers commentaires sur notre physique ou nos vêtements. On a rien dit et à notre arrêt on est descendues.

Ils nous ont fait des doigts d’honneur, ceux a quoi on a répondu aussi par des doigts. Les portes du métro étant ouvertes ils nous ont insultés. On a répondu aux insultes. Un des hommes a ouvert son pantalon, j’ai fait semblant de me moquer. Et à ce moment il m’a donné des coups de pieds.

Heureusement j’ai bien été prise en charge, que ce soit par la RATP, la police ou les divers médecins que j’ai dû voir pour ma plainte.

Ce qui me révolte c’est qu’ils ont osé agir ainsi parce que nous leur avons répondu. Des hommes sont venus s’interposer rapidement et ils ont pris la fuite en les voyant.

Malheureusement on a l’habitude des insultes mais maintenant on doit aussi craindre de se faire frapper car on refuse de se taire ?

 

Anonyme, 25 ans, Paris

10 août 2018