Vous n’avez jamais dû vous faire draguer pour avoir ce genre de réflexion…

Nous ça va, merci. Au collectif, il y a des femmes. De tous physiques, toutes tailles tous styles. Mais pas que. Il y a aussi des hommes. De tous physiques, toutes tailles tous styles. Potentiellement, nous sommes toutes et tous au gout de quelqu’un. Et parce que nous avons déjà pu plaire, ou chercher à plaire, nous sommes justement capables de faire la différence entre drague et harcèlement.

Nous sommes originaires de pays, communautés, religions, genres, couches sociales variés et avons des âges, opinions politiques, éducations, expériences personnelles très différentes. La chose qui nous réunit, c’est la volonté de lutter et d’agir contre le harcèlement de rue. Nous voulons vivre dans une société plus égalitaire, faire ce que nous avons à faire sans être effrayéEs, menacéEs. Et nous ne sommes pas les seul-e-s. De nombreux mouvements en Europe et à travers le monde dénoncent ces comportements.

13 mai 2014