S’informer – enquêtes, livres et revues

fond1

Voici quelques ressources pour vous renseigner sur le harcèlement de rue :

 

>> Nommer et compter les violences envers les femmes – Population et sociétés – 2001

 

En France


 

  • Enveff

 Violences dans l’espace public – Florence Maillochon, 2004

http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/syntheseenveff.pdf

Cette enquête avait pour objectif de produire des statistiques précises concernant les violences faites aux femmes. Elle a été réalisée par téléphone de mars à juillet 2000, auprès d’un échantillon représentatif de 6 970 femmes âgées de 20 à 59 ans, résidant en métropole et vivant hors institutions.

Elle montre notamment que dans la rue, les transports, les liex publics, l’agression la plus fréquente est l’insulte ou la menace verbale. 13% des femmes disent en avoir été victime au cours de l’année, et cela monte jusqu’à 25% chez les plus jeunes. (plus de détail dans le document)

Une enquête similaire est actuellement en cours, il s’agit de l’enquete Virage (http://www.ined.fr/fichier/s_rubrique/294/plaquette_virage.fr.pdf)

  • L’usage de la ville

http://www.aurba.org/Etudes/Themes/Populations-et-modes-de-vie/L-usage-de-la-ville-par-le-genre-les-femmes

Comment offrir un urbanisme de « haute qualité d’égalité » au plus grand nombre d’habitants, quels qu’en soient le statut, le genre et l’âge ? Principal enjeu pour la ville « désirable et durable : rejeter les modèles urbains obsolètes qui excluent et divisent la population afin de refonder un mieux vivre ensemble. Or, les référentiels urbains, conçus comme universels, s’avèrent pensés en priorité pour un modèle d’homme jeune, actif et valide. Certains aménagements de l’espace public se révèlent de fait non seulement « handicapogènes » et « jeunistes » mais également « androcentriques ». Afin de cerner cette question plutôt inédite, l’étude livre un premier diagnostic des usages de la métropole Bordelaise à travers le genre. Elle utilise aussi bien le comptage de femmes dans l’espace public qu’une exploration systématique de leurs appropriations des lieux ou des raisons invoquées de leur présence/absence dans la ville.

http://www.iau-idf.fr/savoir-faire/nos-travaux/edition/victimation-et-sentiment-dinsecurite-en-ile-de-france.html

Une analyse de l’enquête « Victimation et sentiment d’insécurite en Ile de France » permet d’analyser la perception de l’insécurité.

L’analyse démontre que bien que les femmes ne sont pas plus victimes d’agressions, le sentiment d’insécurité est cependant plus important, et impacte la nature, la fréquence et la qualité des déplacements dans l’espace public. Si la rédaction de ce document s’axe sur la mise en évidence d’une insécurité plus importante ressentie par les femmes, les données pour le hommes sont également présentées.

 

  • Les transports

 http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/NR_602_web.pdf

http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/NR_603_web.pdf

L’ampleur du sentiment d’insécurité qui ressort des enquêtes «Victimation et sentiment d’insécurité» laisse penser que les transports en commun sont des lieux où le risque d’être volé ou agresséest parti culièrement élevé. Une présomp tion démentie par les faits. Ces documents s’attachent à comprendre cette insécurité et à proposer des solutions pur y remédier.

https://fr.scribd.com/document/261942856/HCEfh-Avis-harcelement-2015-04-16-VIO-16-1

Le Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes a réalisé une enquête en 2015 sur le harcèlement sexiste dans les transports en commun :  100% des utilisatrices ont subi du harcèlement au moins une fois dans leur vie, dans plus de 50% des cas, la 1ère agression intervient avant 18 ans.

 

Ailleurs/ En Anglais


  • Bowman, C. G. (1993). Street harassment and the informal ghettoization of women. Harvard Law Review, 517-580.

http://scholarship.law.cornell.edu/cgi/viewcontent.cgi?article=1141&context=facpub

  • Chaudoir, S. R., & Quinn, D. M. (2010). Bystander sexism in the intergroup context: The impact of cat-calls on women’s reactions towards men. Sex roles,62(9-10), 623-634.

  • Neupane, G., & Chesney-Lind, M. (2014). Violence against women on public transport in Nepal: sexual harassment and the spatial expression of male privilege. International Journal of Comparative and Applied Criminal Justice,38(1), 23-38.

  • Benard, C., & Schlaffer, E. (1981). “The Man in the Street”: Why He Harasses. na.

  • Walkowitz, J. R. (1998). Going public: Shopping, street harassment, and streetwalking in late Victorian London. Representations, 1-30.

http://www.stopstreetharassment.org/wp-content/uploads/2011/04/SH-victorian-london.pdf

Pour agir


  • Non, c’est Non : Petit manuel d’auto déefnse  à l’usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire.

https://infokiosques.net/IMG/pdf/partie1-conv.pdf

  • Kearl, H. (2010). Stop street harassment: Making public places safe and welcoming for women.

  • Green, L. (2013). Hollaback!: Challenging Street Harassment and Gendered Access to Public Space in New York City.

http://digitalwindow.vassar.edu/senior_capstone/238/

Ressources juridiques


Circulaire d’application de la nouvelle loi de 2012 sur le harcèlement sexuel.

La présente circulaire a pour objet de présenter et de commenter les principales modifications de droit pénal et de procédure pénale résultant de la nouvelle loi, et de définir les orientations générales de politique pénale que les magistrats du parquet devront mettre en oeuvre dans l’application des nouvelles dispositions, notamment en ce qui concerne les victimes de ces infractions. Figure en annexe un tableau synthétique des nouvelles incriminations.

 

Il s’agit de la décision du Conseil Constitutionnel qui censure l’ancienne définition du Harcèlement sexuel, jugé trop flou et trop vague, et ainsi trop peu accessible et intellectuellement compréhensible.

 

 C’est un fascicule sur le droit des victimes fait par le ministère de la justice. Il s’agit certes d’un dépliant pour faire beau, mais il s’agit tout de même des principaux réflexes que peuvent avoir les victimes soit pour demander de l’aide soit pour porter plainte.

 

 Ce document parle du harcèlement en général et évoque la jurisprudence en la matière. Bien que régies par l’ancienne loi sur le harcèlement sexuel, les jurisprudences sont toujours applicables et permettent de montrer de nombreux exemple pratique de ce qu’est le harcèlement sexuel selon les juges.

N’hésitez pas à nous faire part de vos propres découvertes, travaux et recherches sur le sujet : stopharcelementderue@gmail.com, titre de mail : « Ressources ».

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer