Skip to content Skip to footer
ré-agir

Je suis victime, que faire ?

ré-agir

Découvrez nos conseils

Ignorer

Si vous ne vous sentez pas en sécurité, ignorez la personne qui vous harcèle et éloignez-vous ou réfugiez-vous dans un endroit sûr (magasin, restaurant…). Demandez "Angela" dans

Confronter

Si vous vous sentez en sécurité, répliquez calmement et fermement : "ne me sifflez pas ! C’est du harcèlement !", décrivez
"vous me touchez les fesses", puis affirmez votre désaccord.

Répliquer avec humour

Utilisez l’humour ou le sarcasme : Dites à la personne qui vous harcèle que vous êtes en train de faire une enquête sur le harcèlement de rue et commencez à lui poser des questions : « Vous le faites souvent ? », « Comment choisissez-vous les personnes que vous harcelez ? », « Le faites-vous seul-e ou avec vos ami-e-s ? »

Interpeller

Mobilisez les passant-es ou passager-ères, notamment en désignant une personne en particulier et en lui donnant une tâche à effectuer (par exemple appeler la police).

Documenter

Réunissez toutes les preuves que vous pouvez, filmez notez en confrontant ou sans être vu pour fournir à la police si vous souhaitez engager des poursuites par la suite.

Subtitle

Appelez les secours

Lorsque la personne qui vous harcèle se fait plus agressive, menaçante ou vous suit, ou si vous êtes témoin d'une situation appelez le 17 ou le 112.

Questionnez-vous

Comment savoir si j'harcèle ?

Si vous abordez une personne dans un espace public, dans la rue, dans un bar,
soyez attentif.ve à son comportement, respectez son choix et n’insistez pas !